« A Joyful Noise » ou la macération façon Gossip

Le groupe américain vient de sortir un cinquième album à l’ambiance pop qui s’éloigne toujours plus de leur punk rock du début.

Chacun de leurs albums est une vraie bombe. En 2012, on ne les présente quasi plus. Gossip vient de sortir un nouvel disque qui, comme une promesse renouvelée, brille naturellement. Avec une dynamique pop, menée par la voix angélique de Beth Ditto, le groupe rock renouvelle son genre, trois ans seulement après s’être révélé au public avec le précédent opus Music For Men. A peu de chose près, on penserait que la force de Gossip est de savoir changer de son avant que les gens ne s’en lassent. On aurait probablement raison.

Petit à petit, le groupe américain s’est éloigné de son genre brut et acoustique initié dès le premier album That’s Not What I Heard en 2000. Le changement de batteuse y est peut-être pour quelque chose, un an avant la sortie de Standing In The Way Of Control, en 2007, qui marque justement l’amorce du bouleversement vers un punk plus musical avec de nouveaux sons électroniques. Deux disques plus tard, les trois membres du groupe prennent un bon gros bol de pop.

Peut-être le groupe a-t-il été influencé par les premiers pas électro-pop de Beth Ditto en 2011. En tout cas, ce cinquième album, A Joyful Noise, sent la maturation et la macération à plein nez. Déjà en mars, le public découvrait Perfect World, un titre mid-tempo classieux avec un refrain entêtant. Le second single en date, Move In The Right Direction au clip esthétique noir, blanc et rouge, est une réelle invitation à la danse. De la pop, il y en a bien. Début mai, Beth Ditto évoquait au Guardian l’influence d’Abba dans cet album. Blondie n’est pas loin non plus avec des titres aux mélodies accrocheuses comme Get A Job. Get Lost rappelle la Madonna pré-Ray Of Light. L’air de I Won’t Play, avec ses beats rythmées, n’évoque-t-il pas les rythmes sourds du tempo d’Erotica, avec sa terrible sensualité ? Plus qu’un pas avant de dépoussiérer ses vieux disques, juste le temps de se demander : mais, au fait, Gossip serait-il rétro ?


A Joyful Noise par Gossip (Columbia), sorti le 14 mai 2012.

Gwendal Fossois

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s